> Bien être > Stress > Burn-out

Burn-out

burnout

Comme on l’a vu précédemment, le Stress qui est un phénomène normal et un équilibre est nécessaire entre des périodes d’excitation et des moments de détente. Malheureusement, trop souvent de nos jours, le stress est devenu une constante… Cela peut se produire dans le cadre du travail, mais également dans le cadre familial. Si le stress soumet l’organisme à des agressions trop fortes, trop nombreuses ou trop répétées, et que la vulnérabilité aux émotions de la personne qui en est victime est trop grande, il finit par lui nuire. Lorsque la situation s’éternise, lorsque l’individu se sent pris au piège, il se fatigue nerveusement… avec tous les symptômes que cela suscite. Alors que se passe-t-il ? Soit il craque, soit il supporte, il encaisse… et cela peut être pire, à long terme. C’est le Burn-out.
Le burn-out, c’est donc le fait de s’user ou d’être épuisé après avoir réclamé trop d’énergies ou de ressources. C’est un épuisement de nos ressources physiques, mentales et émotionnelles. Il s’installe progressivement, même s’il donne l’impression de survenir tout d’un coup.

Le burn-out se rencontre surtout chez la personne qui poursuit des idéaux élevés dans sa vie personnelle, familiale ou professionnelle, puisqu’elle consacre tout son énergie à atteindre un but irréaliste dans les conditions actuelles, mais il peut aussi être le résultat d’un travail où on a l’impression de répéter la même routine, de tourner en rond, jour après jour, semaine après semaine, de s’ennuyer, de sembler désorienté, de soupçonner les autres de ne pas nous apprécier…

Burn out familial

Le burn out familial se manifeste par un épuisement physique et psychologique dont sont victimes certaines personnes à cause de leurs obligations familiales. Ce phénomène touche essentiellement les mères mais pas que. Ces personnes ont l’impression de ne jamais avoir suffisamment de temps pour tout faire dans le cadre de leur vie de famille. Ils doivent gérer la maison, faire le ménage, faire les courses, gérer les dépenses, s’occuper des enfants, suivre leurs études, être un bon mari/femme,…

Le burn-out conjugal existe aussi : c’est le sentiment pour une personne de ne pas être à la hauteur des attentes de son partenaire. Cet individu a ainsi tendance à vouloir fournir plus d’efforts pour se mettre au diapason de ces exigences.

Comment en sortir ?

La première réaction à avoir dans le cas d’un burn-out conjugal ou familial est de cesser de vouloir être parfait(e). La personne doit se faire à l’idée qu’il ne peut être présent partout et ne peut pas tout faire à la perfection. Les plaintes récurrentes sur le fait d’avoir trop de choses à gérer doivent aussi attirer l’attention de l’entourage d’un individu victime du burn-out.

Si la personne continue de présenter des symptômes alarmants, il ne faut pas hésiter à en parler à un médecin.

Burn-out professionnel

L’épuisement professionnel n’est pas attribuable à un seul incident. C’est un processus cumulatif de plusieurs sources d’anxiété. Celui-ci est discret et ses signes sont peu fréquents au commencement. Ils tendent à s’accroître et à devenir plus évidents si on laisse la situation se détériorer. Le burn-out arrive lorsque les personnes ont épuisé toutes leurs ressources, toute leur énergie dans leur activité professionnelle et se retrouvent totalement consumées et sans ressort …

Les symptômes du burn-out sont les suivants :
•    sentiment d’épuisement physique et moral
•    sentiment de ne plus avoir les commandes de son mental, ni de son physique
•    sentiment de rage, d’anxiété, de culpabilité
•    sentiment d’être dépassé et d’être dans l’incapacité d’effectuer les tâches quotidiennes
•    insomnie
•    Peur, oppression
•    difficulté de concentration
•    manque d’intérêt pour le travail et les loisirs
•    volonté d’isolement social

Comment en sortir ?

Le burn-out peut-être traité par le repos mais c’est insuffisant, car ce serait oublier la partie émotionnelle qu’implique l’état d’exténuation.

La première chose à faire est de s’arrêter et de se mettre au vert. Le repos total sera de mise. Déconnectez-vous physiquement et mentalement de votre travail. Prenez soin de vous.  Faites du sport, relaxez-vous, lisez, dormez, mangez de façon équilibré. Vous en aurez besoin pour déstresser et prendre de la distance par rapport à votre travail.

Prendre du recul par rapport aux évènements. Pourquoi en êtes-vous arrivé là ? Que ressentez-vous à propos de votre travail ? Avez-vous des ressentiments ?
À quel moment vous êtes-vous senti anxieux, stressé, frustré ? si vous le pouvez, notez les réponses et indiquez les moyens que vous pourriez mettre en œuvre pour y remédier. Vous pouvez aussi mettre en place un journal du stress en notant chaque jour ce qui vous a stressé et les raisons de ce stress.

Ce temps de repos et de prise de recul pourra vous permettre de comprendre les mécanismes qui vous ont amené à ce point de rupture.

Le burn-out est une expérience douloureuse et éprouvante mais c’est aussi le moyen d’une croissance personnelle.

Réévaluez et clarifiez vos objectifs personnels. Que voulez-vous faire de votre vie ?  Êtes-vous sur la bonne voie ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Votre métier actuel correspond-il à ce que vous voulez vraiment faire ? Correspond-il à vos valeurs ? Quelles sont ou quelles doivent être vos priorités ? Devez-vous changer de métier ou y a-t-il moyen de rendre votre travail plus intéressant et moins contraignant ? Pouvez-vous changer de fonction à l’intérieur de votre entreprise ou apprendre de nouvelles compétences ?

Un bon moyen de sortir du burn-out est de trouver ce qui vous épanouit et y consacrer du temps (exposition, cinéma, pratique du chant, musique, concert, lecture, vos enfants, votre famille, vos amis …). Ce temps consacré à votre bien-être et à celui de vos proches devra occuper une place dans votre vie après la reprise de votre travail.
Renaître d’un burn-out n’arrive pas du jour au lendemain. C’est un processus qui demande du temps et de la patience.

Le burn-out n’est pas à prendre à la légère. Ces quelques lignes peuvent vous aider mais n’oubliez pas de consulter un professionnel de santé si vous en ressentez le besoin. Une aide psychologique est également fortement conseillée pour en traiter les causes car un burn-out non traité peu conduire à une dépression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.