> Bien être > Stress > Stress – Définition

Stress – Définition

stress

Voici un sujet qui me touche particulièrement et sur lequel je tenais à compiler divers éléments sur ce sujet. Le Stress est un phénomène normal de réponse physiologique de l’organisme, face à une situation non programmée. C’est donc un élément naturel et indispensable de la vie pour résister à toutes les formes de danger ou d’agression ou tout simplement d’adaptation à des évènements imprévus, chose qui peut frapper à tout âge.
Les événements de vie qui déclenchent le stress correspondent à toutes les contraintes de la vie quotidienne dès lors qu’ils sont porteurs de nouveautés qu’il faut assimiler. C’est soit le type qui fait leur puissance : accident, agression physique, etc., soit la répétition: soucis de la vie quotidienne, rythmes de vie, conflits et disputes, etc…

Ses manifestations sont bien connues : accélération du rythme cardiaque et respiratoire, élévation de la tension, agitation excessive, transpiration abondante, oppression thoracique, pâleur, spasmes digestifs, etc. Elles correspondent au déclenchement automatique de sécrétions d’hormones (l’adrénaline et la cortisone), nécessaires à l’organisme pour se mettre sur la défensive, entraînant une mobilisation de l’organisme (augmentation du débit cardiaque et de la pression artérielle, augmentation du rythme respiratoire et du tonus musculaire).

Il peut concerner des événements positifs – le Bon Stress – : une promotion inattendue, un coup de foudre. Mais il est évidemment plus mal ressenti quand il concerne des événements désagréables ou la répétition de stress – Mauvais Stress – .

Pour être considéré comme une réaction normale, le stress doit être un état exceptionnel et de courte durée. Il a alors le plus souvent des effets bénéfiques : il développe la capacité de jugement, ravive la mémoire et l’attention, accélère la prise de décision, etc. On se sent plus fort, plus rapide, plus alerte. Les sensations physiques désagréables qu’il génère, comme la transpiration, l’augmentation du rythme cardiaque, le sentiment d’appréhension, sont alors de courte durée et on s’en remet vite. Certaines personnes tirent un certain avantage du stress. Ils aiment vivre dans l’urgence et ne rechignent pas aux conflits : le stress les dopent et ils supportent des choses que d’autres ne pourraient  pas supporter.

En fonction de la sensibilité et du contexte dans lequel l’individu vit, les changements ne sont pas ressentis de la même manière. Face aux problèmes et aux difficultés de la vie, certains se laissent aller, dépriment, fuient, d’autres réagissent, d’ailleurs, pas toujours de manière adéquate.

Pour bien fonctionner, il est nécessaire d’avoir un équilibre entre périodes d’excitation et moments de détente. Malheureusement, trop souvent, le stress est devenu une constante… l’overdose, le surmenage ou encore le Burn-out dans le cadre du travail n’est jamais loin. Si le stress soumet l’organisme à des agressions trop fortes, trop nombreuses ou trop répétées, et que la vulnérabilité aux émotions de la personne qui en est victime est trop grande, il finit par lui nuire. Lorsque la situation s’éternise, lorsque l’individu se sent pris au piège, il se fatigue nerveusement… avec tous les symptômes que cela suscite. Alors que se passe-t-il ? Soit il craque, soit il supporte, il encaisse… et cela peut être pire, à long terme. L’angoisse, la dépression s’installent alors.

Solutions Antistress

Pour lutter contre le stress, il n’y a pas de remède universel. A chacun d’entre nous de trouver ce qui « marche » pour se sortir le mieux possible des situations difficiles. La résolution diffère selon les personnes, leurs histoires, leurs émotions et leurs expériences. La connaissance de soi et la lucidité sont des armes antistress essentielles.

Les grandes lignes d’un plan antistress sont généralement connues : l’hygiène de vie (bonne alimentation, sommeil, sport), la résolution des problèmes évitables, l’aménagement de périodes de récupération quotidienne et une rééducation psychologique visant à permettre à celui qui est stressé à ne pas avoir des comportements ou des réflexes de pensées qui pourraient lui être néfastes.

Dans le cas d’un burn-out voire d’une dépression, le traitement doit être plus radical (arrêt, se déconnecter physiquement et mentalement, etc …)  et une aide extérieure est souvent appréciable et surtout conseillée. Il faut, bien sûr, essayer de ne pas en arriver là …

Nous verrons dans les prochains articles les actions que l’on peut mettre en place face à une dépression ou un burn-out ainsi que les différentes méthodes pour éviter d’en arriver là …

Quoi qu’il en soit, si vous vous sentez déprimé ou fatigué, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à consultez un médecin.

1 Comment

  1. Pingback: burn-out |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.